Aurathérapie et Reiki

Tout comme nous, les animaux possèdent plusieurs enveloppes énergétiques ou auras. Ces dernières peuvent se déplacer, se trouer ou se déchirer suite à un choc physique (accident, opération) ou émotionnel, engendrant des déséquilibres énergétiques. De plus, les animaux vivant à notre contact sont des éponges sur le plan émotionnel. Il n’est ainsi pas rare que les problèmes de l’animal fasse écho auprès de son maître.

 L’animal a souvent l’air apathique, en mauvaise forme (moins d’appétit, troubles digestifs, poil terne, nervosité, anxiété, etc), ceci de manière plus ou moins visible. Si c’est un animal convalescent, la récupération semble se prolonger sans explication plausible. Parfois l’animal n’a pas notablement modifié son comportement, mais le propriétaire trouve qu’il n’a pas l’air comme d’habitude.

L’aurathérapie permet de replacer les auras, de fermer les fuites d’énergie, réharmoniser les chakras (liés aux glandes endocrines) et de soutenir ainsi les capacités d’autoguérison du corps. Cela favorise également le maintien de l’équilibre, tant physique que énergétique de l’animal.

Le reiki consiste à canaliser l’énergie universelle  (ou énergie de vie) pour la retransmettre à l’animal. Cette énergie agira ensuite au niveau physique, émotionnel et énergétique selon les besoins.

Ces deux méthodes de soin se font en canalisation, à savoir que le thérapeute n’est que le vecteur de cette énergie universelle et n’a pas de pouvoir sur les processus de guérison.

Ces techniques conviennent à tous les animaux, quels que soient leurs espèces ou leur âge. Les animaux sont très sensibles au travail énergétiques et sont souvent très réceptifs à ce genre de techniques du fait qu’elles sont indolores et non-invasives. Les soins énergétiques conviennent particulièrement bien à des animaux pour lesquels les manipulations sont contre-indiquées ou qui n’aiment pas être manipulés (animaux âgés, sous médicaments, hypersensibles).